5 jours/4 nuits Phnom Penh, la capitale Les temples d’Angkor Les villages flottants du lac Tonlé Sap

L’essentiel du Cambodge

L’essence même du Royaume en deux temps:

Phnom Penh, la capitale, avec ses monuments, son histoire et ses nouveaux visages, modernes et dynamiques, mais qui reste une des villes les plus exotiques et envoûtantes d’Asie. Puis les paysages du Cambodge rural, les temples d’Angkor et les villages flottants du lac Tonlé Sap. Un programme riche et plein, concentré mais non bâclé, pour goûter aux merveilles d’un pays qui ne déçoit jamais.

D'abord la capital...

pagode argent

La Pagode d'Argent

Nous commencerons par une bonne demi-journée de visite de la ville en partant du Palais Royal, à l’intérieur duquel se dresse la Pagode d’Argent. Norodom Sihamoni, le roi actuel du Cambodge, réside dans l’édifice portant le nom de « Palais Khemarin », dont l’accès est interdit au public.

La « Pagode d’Argent » est l’appellation que les occidentaux ont donnée au Temple Royal pour son splendide sol entièrement pavé de dalles d’argent, don de Napoléon III. Ensuite le Musée National des Beaux Arts : un élégant bâtiment en grès rouge de style khmer qui abrite une superbe collection de sculptures, ainsi que des objets d’usage quotidien, provenant pour la plupart d’Angkor.

Dernière étape le Wat Phnom, temple bouddhiste lié à la fondation de Phnom Penh. La légende raconte qu’une « Madame Penh » trouva par hasard plusieurs statuettes de Bouddha sur la rive du fleuve Tonlé Sap et les ramena sur le site, où elle fonda un temple pour les y garder.

Jour 2: Transfer vers les temples d'Angkor

campagne vers siem reap

la campagne cambodgienne

Transfert à Siem Reap.

Le trajet par la route (320 km, 6h30 environ) permet de découvrir les magnifiques paysages du Cambodge rural, fait de champs cultivés et de rizières, d’où s’élancent les hauts palmiers à sucre. Maisons en bois sur pilotis, marchés et pagodes aux couleurs très vives complètent le tableau. Arrivée, installation à l’hôtel et début des visites en fonction de l’heure.

Dans les années 1920, les archéologues élaborèrent deux itinéraires, le « petit circuit » de 5 km et le « grand circuit » de 23 km, qui constituent encore la meilleure option pour une découverte suivant la logique de l’évolution des styles à travers les périodes successives. Le premier fut d’inspiration hindoue : il est donc logique de commencer par un des plus anciens, le Prasat Kravan. Consacré en 931, il est formé par 5 tours reliées entre elles par une terrasse et conserve des superbes bas-reliefs sculptés dans la brique, récemment restaurés, représentants Vishnou et son épouse Lakshmi, déesse de la beauté. Coucher du soleil du Pré Rup, un des derniers temples en briques, consacré 30 ans plus tard. Il marque la fin d’une époque et offre une vue superbe sur l’ensemble du site et les tours d’Angkor Wat.

Troisième jour près des Temples

angkor wat

Le temple d'Angkor Vat

Matinée consacrée à Angkor Wat, le plus majestueux et célèbre des temples-montagne du site. Tout l’énorme édifice est une représentation allégorique de la mythologie hindoue, dons les épisodes sont illustrés dans les bas-reliefs qui entourent le corps central comme une gigantesque bande dessinée. Après-midi visite du Banteay Srei, appelé aussi le « Temple des Femmes », car une légende le veut gardé, à un moment, par une garnison entièrement féminine. Banteay Srei est surtout célèbre pour la beauté de ses pierres roses et la qualité de ses bas-reliefs, considérés par de nombreux spécialistes supérieurs à ceux d’Angkor Wat. Sur le chemin du retour visite du Banteay Samré, un petit temple très attrayant dans le même style d’Angkor Wat.

Angkor Thom

angkor wat

Le temple d'Angkor Vat

Le matin visite d’Angkor Thom, « La Grande Ville », en rentrant par la Porte Sud, précédée par l’allée des Géants et des Démons. A l’intérieur, le premier édifice rencontré est le Bayon, temple-montagne à la gloire de Jayavarman VII, grand roi bouddhiste, bâtisseur de la nouvelle capitale. Promenade jusqu’au Baphuon, majestueux temple d’Etat récemment restauré par l’EFEO et dont la base mesure 120 m sur 100, et au Phimean Akas du Xème siècle. De là, on passe aux Terrasses des Eléphants et du Roi Lépreux. C’est certainement ici que se déroulaient les épisodes officiels de la vie de cour, avec réception des ambassadeurs, représentations sacrées, cérémonies d’Etat. Après-midi quatre temples du Grand Circuit, tel qu’il fut conçu par Henri Mouot lors de la re-découverte d’Angkor en 1859. Tout d’abord Preah Khanh, un des plus vastes et majestueux, aux allées bordées d’arbres probablement millénaires. Ensuite Neak Pean, d’inspiration hindoue, seul édifice sacré entouré d’un fossé d’eau, et dont le plan est tiré d’un mandala. Ta Som, temple bouddhique surmonté de tours à visages, aujourd’hui presque englouti dans la végétation tout comme le suivant : Ta Prohm, certainement le plus romantique, avec les racines des gigantesques fromagers qui enlacent les galeries et les sculptures.

la découverte du Tonlé Sap

angkor wat

Le temple d'Angkor Vat

Excursion à la découverte du Tonlé Sap, la plus vaste étendue d’eau de l’Asie du sud-est. Direction la rive nord du lac, arrêts en chemin pour visiter un marché du matin et les petits étals de spécialités traditionnelles installés le long de la route. 15 km plus loin, on quitte la route pour parcourir un canal en bateau jusqu’à un village de résidents permanents dont les maisons sont toujours construites à l’ancienne, sur pilotis en bambous très élevés au dessus du niveau des eaux. Le site a été placé sous la protection de l’UNESCO pour son intérêt ethnologique. Promenade parmi les maisons pour observer la vie et les activités quotidiennes des habitants, pour la plupart liées à la pêche et à l’élevage des crevettes. Continuation à travers un deuxième canal qui traverse une forêt aquatique, préservée par l’autorité nationale de la protection de la faune et de la flore. Lorsque le niveau du lac est au plus haut, seules les cimes arbres émergent : on peut alors parcourir la forêt en pirogue, en passant sous les frondaisons. A la sortie du canal on rentre dans le lac, dont on appréciera l’étendue et le silence, très particulier. Arrivée, après 1h30 environ de navigation, à un deuxième village, habité pour la plupart par des pêcheurs khmers et vietnamiens, et complètement flottant : ici les maisons montent et descendent en suivant le niveau du lac, et toute la vie et les activités se déroulent sur l’eau. Débarquement un peu plus loin et retour en ville pour les derniers achats ou transfert direct à l’aéroport, en fonction de l’heure de départ.
Fin des prestations.
Déjeuner pique-nique en bateau ou au village.

Bienvenue au Cambodge

cambodge

Besoin de plus d’information? Cliquez ici

“Vous souhaitez des informations complémentaires?
Contactez moi maintenant !”

contact@amarita.fr

Faites votre demande maintenant